Les autorités sanitaires irlandaises recommandent de suspendre le vaccin AstraZeneca

15 Mars, 2021, 07:22 | Author: Come Portier
  • Vaccin Astra Zeneca

La péninsule avait été il y a un an la première nation touchée en Europe et avait imposé un premier confinement au nord, étendu ensuite à tout le territoire.

L'UE reste à la traîne des États-Unis, d'Israël et du Royaume-Uni pour les vaccinations.

Les autorités sanitaires irlandaises ont recommandé dimanche de suspendre par " précaution " l'utilisation du vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, après que des cas de caillots sanguins ont été rapportés en Norvège, sans qu'un lien avéré n'ait toutefois été prouvé à ce stade.

La Norvège, au même titre que l'Islande ou le Danemark, avait annoncé jeudi la suspension des injections du vaccin d'AstraZeneca en invoquant le principe de "précaution" en raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins.

Cette décision est intervenue après la recommandation de la commission chargée du programme de vaccination en Irlande de mettre en œuvre cette mesure, déjà en vigueur dans plusieurs pays, au nom du "principe de précaution", selon un communiqué du médecin-chef Ronan Glynn. De leur côté, la Thaïlande comme la République du Congo ont pour leur part reporté leurs campagnes de vaccination.

L'Italie bloque l'exportation de vaccins Astra Zeneca vers l'Australie — Coronavirus
Il s'agit de 250.000 doses produites par AstraZeneca à Anagni, dans le Latium, qui devaient être exportées en Australie. C'est la première fois qu'un État membre bloque une exportation par le biais de ce mécanisme.


COVID-19 : 800 nouveaux cas au Québec
Chaudière-Appalaches fait état de 12 nouvelles infections pour la journée d'hier. 10 hospitalisations , dont 4 en soins intensifs. Les opérations de dépistage se poursuivent dans la province, où 29 363 tests ont été effectués le 16 février.


Violentes manifestations après la condamnation du rappeur Pablo Hasél — Espagne
Face au tollé suscité par ces propos, la ministre socialiste Carmen Calvo, le numéro deux du gouvernement, lui a indirectement répliqué.


Des inspecteurs du ministère italien de la Santé se sont rendus dimanche en Sicile pour mener l'enquête sur la mort d'un militaire de 43 ans décédé le 9 mars dans l'île du sud de l'Italie après l'injection d'une dose du vaccin AstraZeneca.

Dans l'UE et au Royaume-Uni, des TVP et des embolies pulmonaires ont certes été rapportées chez les personnes vaccinées, mais "beaucoup moins que cela ne surviendrait naturellement dans une population générale de cette taille et similaire", a souligné le laboratoire. "Il ne devrait y avoir aucun doute sur les vaccins", a déclaré le ministre de la Santé Hugo de Jonge, cité dans le communiqué.

" Il n'a pas été conclu qu'il existe un lien entre ce vaccin et ces cas". Expliquant que l'UE prévoit l'entrée en service avant juin d'un certificat sanitaire ("passeport vert") pour faciliter les voyages en son sein, Thierry Breton s'est toutefois voulu rassurant sur le programme de vaccination européen: "ce n'est pas parce qu'on a du retard sur AstraZeneca qu'on sera en retard sur notre programme de vaccination du premier trimestre".

Les autorités norvégiennes ont indiqué samedi que trois travailleurs de la santé du pays nordique, récemment vaccinés, ont été hospitalisés après avoir présenté des "symptômes très inhabituels", notamment "des saignements, des caillots sanguins et une faible numération plaquettaire".

Conseillé:



Populaire

Le scénario de sa dernière journée — Mort d'Alisha
Une bagarre avait notamment éclaté entre la défunte et l'adolescente de 15 ans il y a une semaine, dans l'établissement scolaire. Les gardes à vue des deux suspects vont être prolongées, a indiqué mardi soir à l'AFP le parquet de Pontoise.

Catalogne: Carles Puigdemont dénonce une "persécution politique"
La solution du conflit en Catalogne ne sera pas trouvée "en nous remettant aux mains de la justice espagnole", a-t-il poursuivi. De leur côté, les trois eurodéputés ont dénoncé la " nature politique " des procédures engagées contre eux.

Vidéo. Ehpad, vaccination… : ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex
Dans ce département, les grandes surfaces commerciales non-alimentaires de plus de 5000m2 devront rester fermer. L'obligation du port du masque sera étendue à toutes les zones urbaines où elle ne s'applique pas encore.

L'Agence européenne des médicaments commence l’examen du vaccin russe Spoutnik V
Le temps écoulé entre l'examen continu et l'autorisation a, jusqu'à présent, été compris entre deux et quatre mois. Une demande officielle d'autorisation de mise sur le marché conditionnelle d'un an doit suivre.

Coronavirus: la vaccination des plus de 65 ans sur les rails
La Commission interministérielle s'est donc rangée derrière l'avis rendu la veille par le Conseil supérieur de la Santé.

Les USA annoncent une Interdiction Khashoggi concernant 76 Saoudiens
Après avoir nié l'assassinat, Ryad avait fini par affirmer qu'il avait été commis par des agents saoudiens ayant agi seuls. Mais le président américain de l'époque, Donald Trump , n'avait pas voulu le publier.

Essonne : mort d'un adolescent de 13 ans dans une rixe
Les affrontements entre bandes rivales demeurent un sujet de préoccupation majeure pour les forces de l'ordre. Originaires de Dourdan, ils se sont rendus à Saint-Chéron pour un règlement de compte.

Covid-19 à Dunkerque: Jean Castex demande "des mesures supplémentaires de freinage"
Des restrictions supplémentaires pour les commerces ainsi que l'intensification de la vaccination sont également prévues. Jeudi, une conférence de presse menée par Jean Castex et Olivier Véran aura lieu à Matignon à partir de 18H00.

Un adolescent de 13 ans meurt après une nouvelle rixe dans l’Essonne
Transportée en urgence vitale à l'hôpital, elle est décédée dans la nuit de lundi à mardi. Deux bandes rivales s'affrontaient alors, l'une de Saint-Chéron, l'autre de Dourdan.

Un tribunal russe reconnaît l'opposant Alexeï Navalny coupable de "diffamation"
Selon lui, le Kremlin veut le jeter en prison pour le faire taire, après avoir échoué à le tuer en l'empoisonnant l'été dernier. La procureure Elizaveta Frolova a rétorqué en affirmant que l'opposant avait ouvertement et effrontément défié la loi.