Apple et Google s'allient pour le suivi des données — Coronavirus

24 Juin, 2020, 10:13 | Author: Come Portier
  • Lutte contre la Covid-19 Apple et Google vont tracker les personnes infectées

Apple et Google ont annoncé ce vendredi 10 avril un partenariat pour permettre le suivi numérique des individus ayant été à proximité des personnes infectées par le coronavirus afin de limiter la propagation de la maladie.

Apple et Google comptent ensuite, dans les mois à venir, installer directement cette technologie dans leurs systèmes d'exploitation, afin que les utilisateurs n'aient plus à télécharger d'applications. Il sera question de mettre en place des applications de suivi des contacts pour appréhender la propagation du virus. Donc, lorsqu'un personne est testée positive au Covid-19, l'historique est exploitée pour prévenir les autres personnes croisées les jours précédents. Le système avertira alors les autres utilisateurs qui se sont trouvés à proximité de la personne infectée. Les systèmes d'exploitation des deux groupes rivaux sont les plus utilisés sur les smartphones à travers la planète.

Pour ce qui est de l'efficacité de la méthode, le système ne sera pas parfait.

Cette technologie implique le partage d'informations sensibles sur la santé de milliards de personnes via des appareils mobiles diffusant constamment leur position. Les deux entités promettent en outre la confidentialité et la sécurité des utilisateurs.

Un séisme fait au moins six morts en pleine crise sanitaire — Mexique
A ce stade, 147 répliques ont déjà été enregistrées, la plus forte de 4,6, a rapporté le Service sismologique national. De nombreux habitants, alertés par la sirène qui a retenti à Mexico, sont immédiatement descendus dans la rue.


Le va-t-en guerre de Trump contre les travailleurs étrangers
A ceci s'ajoutent les visas J destinés aux étudiants-chercheurs ou encore les visas de transfert inter-compagnies qui sont utilisés pour certains contrats expatriés.


Son mari Patrick Antonelli de retour en prison — Amel Bent
Les fonctionnaires, de part leur statut, encourent également jusqu'à dix ans de prison pour " corruption passive ". Les clients recevaient le " vrai-faux " permis dans leur boîte aux lettres quelques semaines plus tard.


Le consentement des utilisateurs est requis avant l'activation du système et les données de localisation ne sont pas collectées.

"Si ces négociations n'aboutissaient pas, et si nous n'avions pas d'autres choix que de reprendre la solution clef en main de Google et Apple, je pense qu'il y (aurait) des arbitrages et des priorités à établir, que ça (devrait) tous nous interroger collectivement et en premier lieu la représentation nationale sur ce que cela signifie en terme d'indépendance et de souveraineté sur ces questions numériques", a-t-il dit. Une solution "plus robuste qu'une API ", expliquent les partenaires, qui a deux objectifs: la participation d'un plus grand nombre de personnes sur la base du volontariat, ainsi qu'une meilleure interaction d'un écosystème d'apps plus étendu avec les autorités de santé.

Les deux géants ne sont pas les seuls à travailler sur une telle technologie. Des applications téléchargeables depuis les boutiques en ligne des deux groupes. "Nous ne travaillons que sur l'hypothèse d'une installation volontaire de l'application qui pourra être désinstallée à tout moment", assure Cédric O, précisant qu'elle s'appuierait sur la technologie Bluetooth, qui permet à nos smartphones d'identifier des appareils à proximité (écouteurs, enceintes, imprimantes.).et non le recueil de données de géolocalisation.

Plusieurs projets, y compris ceux dirigés par des développeurs du MIT et de l'université de Stanford, ainsi que par le gouvernement de Singapour et de l'Allemagne, ont déjà proposé et, dans certains cas, mis en œuvre des systèmes similaires de traçage de contacts basés sur Bluetooth.

Conseillé:



Populaire

Chômage partiel: aucun changement d'indemnisation pour les salariés au 1er juillet
Restera cependant à trouver des syndicats représentant au moins 50 % des salariés prêts à parapher un tel dispositif. Quant au Medef, il veut que la prise en charge du chômage partiel ne baisse pas de nouveau avant la rentrée.

L'Allemagne reconfine après la découverte d'un foyer dans un abattoir — Coronavirus
Les restaurants pourront rester ouverts mais n'accueilleront que des clients d'un même foyer, a précisé M. Ces mesures visent " à calmer la situation " et " accroître les tests " de dépistage.

Citation tronquée: des policiers en colère contre Sibeth Ndiaye
Il peut y avoir des circonstances atténuantes, ça ne m'appartient pas de le dire, c'est au juge de le faire. Dans un tract, le syndicat Alliance va même jusqu'à exiger la démission de la porte-parole du gouvernement.

Deux nouveaux cas positifs dans l'équipe de campagne de Trump
Dans les heures précédant l'événement, la foule a semblé en effet beaucoup plus éparse que prévu au BOK Center et ses 19 000 places.

Martinez, Marotta ne doute pas
Lautaro est flatté par l'intérêt des autres clubs et c'est normal de l'être. Nous, nous voulons le garder et il n'a jamais manifesté le désir de partir.

Washington demande la "libération immédiate" des deux Canadiens en Chine
Mme Meng vit dans un manoir qu'elle possède à Vancouver, où elle travaillerait à l'obtention d'un diplôme d'études supérieures. Meng Wanzhou , quitte son domicile pour la Cour suprême de Colombie-Britannique à Vancouver en mai dernier.

Numérique : Apple lance ses propres processeurs pour ordinateurs, baptisés Silicon
Apple a profité de sa keynote d'ouverture de la WWDC pour confirmer ce qui n'était encore qu'une rumeur ce matin. Les rumeurs évoquaient un nouvel iMac et/ou un nouveau MacBook .

Madjid Bougherra nommé sélectionneur — EN A
L'ancien défenseur central de 37 ans, qui participa aux Coupe du monde 2010 et 2014, occupait jusqu'en février dernier le banc de l'Al-Fujairah FC aux Émirats arabes unis.

Beyoncé sort une chanson pour célébrer l'anniversaire de la fin de l'esclavage
Tous les profits de cette chanson seront versés à de petites entreprises appartenant à des personnes noires aux États-Unis.

Jean Imbert et Pharrell Williams ouvrent un restaurant à Saint-Tropez
Plutôt discret durant cette période de crise, Jean Imbert vient quant à lui de sortir du silence pour annoncer une bonne nouvelle. Amis et collaborateurs de longue date, Jean Imbert et Pharrell Williams s'associent de nouveau pour lancer ce café et restaurant.