Mission lunaire indienne. Vikram ne répond plus…

10 Septembre, 2019, 14:10 | Author: Come Portier
  • La sonde indienne Chandrayaan-2 effectue sa dernière manœuvre orbitale lunaire

Alors que l'ISRO tente de reprendre contact avec l'atterrisseur lunaire Vikram, Chandrayaan-2 évolue toujours en orbite lunaire.

Chandrayaan-2, "chariot lunaire" en hindi, devait être le premier engin spatial à se poser dans la région du pôle sud, inexplorée par l'homme.

Dans la salle de contrôle, les visages laissaient apparaître un certain désespoir. "Puis la communication entre l'atterrisseur et le contrôle au sol a été perdue".

Le président de l'ISRO, Kailasavadivoo Sivan, a rapidement confirmé ne plus recevoir de nouvelles de Chandrayaan-2, mais il s'est gardé d'annoncer un crash plus que probable, préférant indiquer que "les données" [étaient] "en cours d'analyse", rapporte The Hindu sur son site Internet.

Caster Semenya se met au football
Le champion de sprint olympique Usain Bolt a obtenu un essai pour la formation australienne Central Coast Mariners l'an dernier. La jeune championne de 28 ans a commencé à chausser les crampons et elle s'entraîne déjà, avec sa nouvelle équipe de football.


OM: Drogba emballé par Benedetto
Ancien joueur de l'Olympique de Marseille , Didier Drogba a marqué de son empreinte l'histoire de ce club lors de la saison 2003-2004.


Le cancer est la première cause de décès dans les pays riches
Aujourd'hui, les maladies cardiaques sont responsables de plus de 40 % des décès, soit environ 17,7 millions de morts en 2017. Un paradoxe puisque les pays à faibles revenus sont pourtant moins exposés aux risques de maladie cardiovasculaire .


Celui-ci a assuré aux scientifiques après l'annonce de K. Sivan que "ce (qu'ils avaient) fait n'était pas un mince exploit". "Votre dur labeur nous a déjà enseigné beaucoup et le pays tout entier est fier de vous", a-t-il ajouté. Vendredi dernier, l'équipe de la mission Chandrayaan-2 s'apprêtait à réaliser le premier atterrissage lunaire de l'histoire de l'Inde. "Soyez forts. Je suis avec vous", a-t-il par ailleurs ajouté. Si l'engin ne ralentit pas suffisamment, il arrive trop vite et se fracasse contre la surface désolée. L'Inde, qui a mené avec réussite sa première mission spatiale il y a onze ans, espérait ainsi, comme Israël, devenir la quatrième puissance à faire alunir un engin après les Etats-Unis, la Russie et la Chine. " C'est à l'issue d'une série de manœuvres de freinage qualifiées de complexes que Vikram devrait se poser en douceur près du pôle sud de la lune le 7 septembre".

Il a déclaré que l'orbiteur aiderait l'Inde à mieux comprendre l'évolution de la lune, à cartographier les molécules aquatiques et minérales en "utilisant ses huit instruments scientifiques de pointe". A la différence de l'équateur, visité notamment par les missions Apollo car plus facile d'accès, ceux-ci ont l'avantage de présenter des températures constantes et de contenir de l'eau sous forme de glace, à l'ombre de gigantesques cratères.

Mais le satellite de la Terre, distant de quelque 384.000 kilomètres, est l'objet d'un regain d'intérêt international depuis quelque temps. Il a été nommé en honneur du père fondateur du programme de recherche spatiale indien, Vikram Sarabhai.

Certains observateurs ne manqueront pas de mettre en cause le budget dans cet échec: avec une facture globale de 140 millions de dollars (124 millions d'euros), la mission était très peu chère comparée à ses équivalents au sein des autres agences spatiales, confirmant la propension de l'Inde à allier ambition et sobriété budgétaire.

Conseillé:



Populaire

Nucléaire : L'Iran accentue la pression sur les Européens
Ce texte a été conclu entre Téhéran et le groupe 5 1 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne). Téhéran affirme au contraire que toutes les mesures prises depuis mai sont "conformes" à ce texte.

L'émissaire de Trump pour le plan de paix israélo-palestinien jette l'éponge
Le ciel est toujours bleu mais il est désormais possible de discerner quelques nuages sombres à l'horizon. Greenblatt) est juste un clou supplémentaire dans le cercueil".

Eva Longoria harcelée sur le tournage de Desperate Housewives: elle raconte
Et l'actrice de conclure: "Je sais que je n'aurais pas survécu à ces 10 années sans l'amitié de Felicity". Toutefois, son avocat a demandé plutôt une peine de 250 heures de travaux d'intérêt général.

"Il faut que je fasse attention à mes erreurs" — GP Italie-Leclerc
Non, le mot n'est pas trop fort, tant la trajectoire du jeune Monégasque tranche avec celle de son prestigieux aîné. Ce dimanche, devant des tribunes entièrement rouges, Charles Leclerc a bel et bien "tué" Sebastian Vettel .

Cyclisme : Christopher Froome stoppe sa saison après un "stupide" accident domestique
En effet, Froome vient de retourner à l'hôpital après s'être coupé le pouce avec un couteau de cuisine. Il avait repris l'entraînement au mois d'août, avant cet accident domestique.

Nice: Seri porte plainte pour "escroquerie"
Il était directeur général du club à l'époque des faits alors que la plainte déposée vise le club et certains dirigeants. Le milieu de terrain de Fulham , Jean-Michaël Seri, a décidé d'attaquer son ancien employeur Nice devant la justice.

Un Algérie-France en octobre 2020 ?
"Ce serait un match de prestige avec une équipe doublement championne du monde". "On a l'impression que c'est le seul pays où l'équipe de France ne peut pas jouer".

Le Galaxy Fold est désormais disponible en Corée du Sud — Samsung
Bien sûr, la disponibilité s'étendra à d'autres pays comme la France , l'Allemagne , le Royaume-Uni, les États-Unis et Singapour . L'avantage des smartphones pliables et que lorsque l'appareil est plié, celui-ci peut être utilisé comme un smartphone.

Ménès réalise son mea culpa — Racisme
Triste", a ainsi tweeté ce journaliste avant de révéler des insultes racistes qu'aurait proféré Pierre Ménès quand il le côtoyait. Suite à cette grosse polémique, le journaliste sportif a voulu calmer un peu le jeu en s'excusant.

Le tombeur de Carlos Ghosn contraint à la démission — Nissan
Sous pression, le directeur général de 65 ans avait alors promis en juin de préparer sa succession au plus vite. Malgré la chute de Carlos Ghosn , l'alliance Renault-Nissan n'en a pas fini avec les scandales.