Plus de 60 arrestations dans un ex-fief de Daech — Syrie

09 Février, 2019, 23:22 | Author: Claudine Rigal
  • Le président des Etats Unis Donald Trump fait un discours en clôture d'une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres de la coalition internationale antijihadistes le 6 février 2019 à Washington

Les jihadistes sont aujourd'hui acculés dans un ultime réduit dans l'est syrien, où ils sont la cible d'une offensive des Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance arabo-kurde soutenue par la coalition internationale. Un haut commandant des FDS expliquait récemment à l'AFP que les préparatifs étaient en cours pour un "assaut final". "Ces derniers jours, il y a eu des tirs d'artillerie et des raids aériens sporadiques" de la coalition, a rapporté l'ONG.

"Les FDS marquent depuis quelques jours une pause opérationnelle qui leur permet de se réorganiser et de renforcer leurs positions", a confirmé jeudi 7 février lors d'un point presse à Paris le porte-parole de l'état-major français, le colonel Patrik Steiger. "Je ne veux pas l'annoncer trop tôt", a-t-il toutefois souligné.

En annonçant le 19 décembre le retrait des forces spéciales américaines du nord-est de la Syrie où elles luttaient contre les djihadistes, Donald Trump a pris tout le monde de court. En livrant ce chiffre, la coalition internationale certifie, par la voix de Donald Trump, que "l'annonce formelle que nous avons repris 100% du califat devrait intervenir la semaine prochaine". Pour autant, les jihadistes qui restent "ont encore de petites poches", et "peuvent être si dangereuses". Le président avait initialement invoqué la défaite de l'EI pour justifier ce retrait, mais cette proclamation hâtive a ensuite été mise en doute de toutes parts.

Depuis décembre, plus de 37.000 personnes ont fui le réduit de l'EI, principalement des familles du groupe jihadiste mais aussi environ 3.400 jihadistes, selon l'OSDH. Et le flot ne se tarit pas.

Une fois arrivés, les hommes soupçonnés d'être des jihadistes sont interrogés et éventuellement arrêtés.

Désormais, des centaines d'étrangers, dont femmes et enfants, se trouvent aux mains des FDS qui réclament leur rapatriement vers leurs pays d'origine.

Arsène Wenger a quatre offres et en acceptera une bientôt
Une sélection nationale et deux clubs du vieux continent, et pas des petits clubs apparemment, lui auraient soumis des offres. D'après certains échos dans la presse, il se pourrait même qu'il soit remercié à la fin de l'exercice en cours.


Miss France 2019 défend Bilal Hassani bec et ongles — Eurovision
La reine de beauté, victime de harcèlement lorsqu'elle était collégienne, a décidé d'en faire le combat de son mandat. Cette dernière a notamment expliqué que cette sortie ne l'avait pas gênée mais surprise.


Gustavo forfait pour Dijon — OM
C'est le cas d'Aymen Abdennour , dont le salaire s'élève à 250 000 euros par mois =, et Grégory Sertic , qui touche 180 000€. Face à Bordeaux mardi, l'OM a dû aller chercher loin pour composer son groupe de 18 joueurs.


"Alors que nous continuons de presser les combattants de l'EI restant dans un carré toujours plus petit (.) ils cherchent à s'échapper en se mêlant aux femmes et aux enfants innocents qui tentent de fuir les combats", souligne la coalition dans un communiqué.

La question du sort des jihadistes, notamment étrangers, est encore plus sensible depuis que les Etats-Unis ont annoncé leur retrait de Syrie au moment où la Turquie menace de lancer une offensive contre les forces kurdes. Ces derniers développements ont poussé la minorité kurde, qui a établi une autonomie de facto dans le nord-est du pays, à amorcer un rapprochement avec le régime de Bachar al-Assad.

"Nous avons choisi la solution politique avec Damas, parce qu'on ne veut pas de séparatisme", a-t-il ajouté.

Avant la réunion, la ministre Freeland a annoncé que le Canada fournirait plus de 13 millions $ CAD pour prévenir et contrer les menaces terroristes et l'extrémisme violent, contrer la propagande extrémiste, tenir les auteurs de crimes de guerre responsables de leurs actes, et accroître la sécurité et la stabilité dans la région.

Déclenché avec la répression par le régime de manifestations prodémocratie, le conflit s'est complexifié avec l'implication de puissances étrangères et de groupes jihadistes sur un territoire morcelé.

Conseillé:



Populaire

Une attaque fait quatorze civils et 146 terroristes tués — Burkina Faso
De la stabilité de ces cinq pays du Sahel dépend celle des pays d'Afrique centrale, du Nord et par ricochet, celle de l'Europe. A ce sujet, Aujourd'hui au Faso, quotidien privé, arbore: "Bilan du G5 Sahel 2018: C'est bon mais ce n'est pas arrivé".

La nouvelle bande-annonce — Simetierre
On découvre Louis et Rachel Creed , qui emménagent avec leurs enfants dans une maison au fin fond d'une campagne du Maine. Quoi qu'il en soit, cette nouvelle bande-annonce bien flippante nous laisse présager un grand moment d'horreur...

L'émissaire des USA doit se rendre à Pyongyang
Les Etats-Unis veulent obtenir un "inventaire exhaustif" de l'arsenal nord-coréen et une "feuille de route" en vue de son désarmement nucléaire.

Le prochain acte sera à nouveau dispersé — Gilets jaunes
Comme lors du 3ème samedi de mobilisation , les gilets jaunes parisiens prévoient de se réunir place de l'Étoile à 10h30. Un rassemblement est prévu, ce samedi, pour " dénoncer la loi liberticide anticasseurs en étant tous masqués.

Tennis - ATP - Montpellier - Montpellier : Tomas Berdych qualifié pour les demi-finales
Cette victoire confirme son retour à un très bon niveau et prouve que ses blessures sont désormais loin derrière lui. Il s'impose au bout de 2h42 d'un duel intense et accroché (7-6, 6-7, 7-5).

Le président de l’Assemblée victime d’une tentative d’incendie volontaire de son domicile
Ceux qui intimident, menacent, agressent, vandalisent, brûlent, n'auront jamais le dernier mot en démocratie. Son domicile privé se trouve à Motreff, dans le Finistère.

Classement FIFA : l’Algérie recule de deux places
La sélection nationale a entamé l'année à la 69e place du classement FIFA, publié ce jeudi par la première instance du football mondial. .

Hausse de tarifs des opérateurs : comment les éviter
Une différence sensible quand on sait que le tarif était de 8 centimes la minute pour certains destinations d'Amérique du Sud. Ainsi, Orange avait fait passer le prix de son offre fixe Découverte Internet de 21 à 24,99 euros par mois en 2017.

[VIDEO] Peine symbolique pour le couple à l'origine de l'affaire Benalla
Ils ont toujours clamé qu'ils étaient simplement venus boire un verre, avant d'être pris dans des heurts entre manifestants et policiers .

Harcelé pour son patronyme, le jeune Joshua Trump devient un symbole
Mais cela ne l'a pas empêché de s'endormir, comme l'ont remarqué les caméras et les photographes . Les internautes ont une fois de plus pris en grippe la First Lady des Etats-Unis. .