Une poupée et un robot épinglés par la Cnil — Jouets connectés

04 Décembre, 2017, 19:21 | Author: Marc Bacque
  • Jouets connectés danger! La poupée

Un an après la plainte de l'association UFC-Que Choisir, la Cnil a mis en demeure lundi 30 novembre la société Genesis Industries, basée à Hong Kong, pour "atteinte grave à la vie privée en raison d'un défaut de sécurité" sur deux jouets commercialisés en France, la poupée "Mon amie Cayla" (déjà interdite en Allemagne) et le robot "I-Que".

Au secours... maman, il y a un hackeur dans ma poupée! "Parmi eux, on retrouve notamment la poupée " My Friend Cayla " et le robot " I-Que ". Difficile de ne pas trouver une catégorie de jouets dont un ou plusieurs modèles n'aient pas une version connectée.

Le droit français ne cible pas spécifiquement les jouets connectés mais il impose quelques limites aux fabricants. Quelques semaines après le régulateur allemand des télécoms, c'est au tour de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) d'épingler un fabricant chinois de jouets connectés.

La Cnil considère donc que cette absence de sécurisation des jouets, qui permet de s'y connecter à l'insu des enfants et des propriétaires et d'avoir accès aux conversations dans la pièce, méconnaît la Loi informatique et liberté de 1978, car elle porte potentiellement atteinte à la vie privée et à l'intimité des utilisateurs.

La diplomatie du bébé panda
Le zoo de Beauval où le bébé panda Mini Yuan Zi, fête aujourd'hui ses 4 mois vient de recevoir la visite de Brigitte Macron . Une cérémonie à laquelle participe Brigitte Macron aux côtés du vice-ministre des Affaires étrangères chinois.


"Le Bayern n'a pas aimé mes méthodes" — Ancelotti
Le président démissionnaire de la FIGC, Carlo Tavecchio, en avait fait son premier choix pour redresser la barre d'un navire azzurro qui n'avait plus connu pareil naufrage à l'échelle internationale depuis 1958.


Man City ne s'arrête plus — Premier League
Pourtant menés après un but d'Ogbonna (45e), les Skyblues ont renversé la vapeur grâce à Otamendi (57e) et David Silva (83e).


Ces deux jouets sont dits "connectés" à une appli mobile: équipés d'un microphone et d'un haut-parleur, ils permettent à l'enfant de poser des questions sur divers sujets et de recevoir une réponses extraite d'Internet par l'intermédiaire du jouet.

"Lors de leur enquête, les enquêteurs de la Cnil ont constaté qu'une personne située à 9 mètres des jouets à l'extérieur d'un bâtiment pouvait aisément connecter un téléphone mobile aux jouets grâce au standard de communication Bluetooth sans avoir à s'authentifier". "La personne située à une telle distance est en mesure d'entendre et d'enregistrer les paroles échangées entre l'enfant et le jouet ou encore toute conversation se déroulant à proximité de celui-ci", détaille la Cnil. Il suffit alors d'appeler le téléphone connecté au jouet avec un autre téléphone pour parler avec l'enfant à proximité du jouet. "Une personne peut diffuser des sons via l'enceinte du jouet ou carrément l'utiliser en tant que " kit main libre ".

Gare aux jouets connectés à Noël: la Cnil vient d'adresser une mise en garde publique à un fabricant qui vend deux produits insuffisamment sécurisés. D'autant plus que les jouets connectés n'utilisent pas de canal chiffré pour garantir la confidentialité des données personnelles de leurs utilisateurs. De plus, ils ne sont pas informés du fait que la société transfère des contenus de conversations auprès d'un prestataire de service situé hors de l'Union européenne.

La mise en demeure n'a pas valeur de sanction mais si l'entreprise ne se conforme pas à la loi dans un délai de deux mois, un rapporteur désigné par la présidente de la Cnil, Isabelle Falque-Pierrotin, pourra prononcer une sanction contre Genesis Industries Limited.

Conseillé:



Populaire

Yémen : mort de l'ex-président Ali Abdallah Saleh
Depuis 2012, le Yémen est en proie à un conflit, où se dessine la rivalité entre l'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite. Saleh a été tué à Sanaa lors des combats entre ses troupes et les miliciens houthis.

Gros progrès sur la question de la frontière, dit Dublin — Brexit
Ce dossier constitue l'un des points de discorde dans les négociations sur le Brexit. Ce qui a provoqué un torrent de réactions outrées en Grande-Bretagne.

Un patient décède car il s'était fait tatouer "Ne pas réanimer" — États-Unis
Pour eux, respecter la volonté du message n'a pas été aisé car " son tatouage a apporté plus de confusion que de clarté ". SantéUn américain de 70 ans a été reçu inconscient aux urgences d'un hôpital de Floride .

Les Français moins solidaires en 2016
L'autre tendance qui se confirme est la difficulté des associations à renouveler le profil des donateurs. Plus préoccupant également, le montant déclaré des dons a stagné à 2,49 milliards d'euros en 2016.

"Colombes : "une épicerie halal " à 96 % " jugée pour " communautarisme "
Le contrat de location du commerce , d'abord signé par Franprix, enseigne d'alimentation généraliste , avait été cédé à Good Price au printemps 2015.

La prime de Noël bientôt versée à 2,5 millions de Français
Le versement de la prime de Noël est automatique pour toutes les personnes percevant l'une des allocations mentionnées ci-dessus. Par rapport à 2016, les montants restent identiques.

Le Silverdome résiste aux explosifs — Détroit
Les explosifs avaient été placés sur les poutres de métal entourant l'édifice, mais l'opération s'est terminée sur un échec. Un responsable a affirmé à la chaîne d'information américaine CNN que la gravité pourrait devoir compléter le travail.

Passer 4 buts au PSG est "un rêve improbable" — Hummels
Nous n'avons pas bien joué, derrière nous étions mal organisés. "Nous ne pouvons pas faire ça contre Paris, sinon ils nous détruiront", a ainsi assuré l'international allemand à Bild .

FBI official removed from probe for anti-Trump remarks
A spokeswoman for the Justice Department said that "we are aware of the allegation and are taking any and all appropriate steps". He is cooperating with the special counsel investigation and awaiting sentencing in federal court. "He didn't need to".

L'ex-Premier ministre Chafiq candidat à la présidentielle de 2018 — Egypte
Elle ne précise pas s'il est libre de ses mouvements et ne dit pas non plus dans quel hôtel l'ancien Premier ministre séjourne. "J'ai rencontré Chafiq voici une heure, dans un des hôtels du Nouveau Caire", a déclaré Me Dina Adly Hussein sur Facebook.