Un drapeau de l'OM brûlé pour soutenir Evra — OM

05 Décembre, 2017, 15:48 | Author: Marie-Claire Cellier
  • Jérôme Roussillon et Lucas Ocampos bientôt sous le même maillot

Après avoir appelé une boutique de l'OM pour demander un flocage de Patrice Evra sur un maillot du PSG, il est allé plus loin en postant une nouvelle vidéo sur son compte Facebook.

Habitué des polémiques, le champion français de boxe thaï ne va pas se faire que des amis du côté des supporters marseillais.

Montpellier et Marseille se neutralisent
Les hommes de Michel Der Zakarian n'ont perdu qu'une fois depuis début septembre, à domicile contre Rennes fin octobre (0-1). Marseille est donc 4e avec 32 points a égalité avec Lyon et Monaco .


Lancement de Messenger Kids, une version pour les enfants — Facebook
C'est l'application de messagerie que certains parents attendent sans doute depuis des années. La version classique de Messenger revendique plus d'un milliard d'utilisateurs.


L'avocat du suspect conteste la version du procureur — Disparition de Maëlys
Enfin, Alain Jakubowicz a affirmé que la silhouette apparaissant sur une vidéo de surveillance n'était pas celle d'une enfant mais celle d'une femme.


Dans cette dernière, le boxeur se retrouve devant le stade Vélodrome et brûle le drapeau du l'Olympique de Marseille. " Marseille, ça pue, c'est sale " lance-t-il notamment avant de terminer ce qu'il considère sans doute comme une œuvre d'art en urinant sur les toilettes de la ville de Marseille.

On le voit dans sa vidéo uriner sur les lettres géantes de la cité phocéenne.

Conseillé:



Populaire

Saad Hariri est revenu sur sa démission — Liban
Saad Hariri s'exprimait à l'issue de la première réunion du gouvernement depuis cette démission choc, le 4 novembre depuis Riyad. Le Premier ministre libanais Saad Hariri a officiellement retiré sa démission mardi.

L'Américain Jeffrey Feltman, se rendra en Corée du Nord cette semaine
Cette visite avait été évoquée en septembre, mais n'a été confirmée que le 30 novembre, a-t-il précisé. Il rencontrera aussi à Pyongyang le chef de l'UN "Country Team" et des membres du corps diplomatique.

Catalogne Madrid retire le mandat d'arrêt contre Puigdemont
Le tribunal justifie cette décision par le fait que les intéressés aient manifesté leur intention de revenir en Espagne. Carles Puigdemont et ses quatre collègues s'étaient installés en Belgique le 30 octobre, pour échapper aux poursuites.

A suivre aujourd'hui — Fnac Darty
Enfin, le groupe veut développer tout une gamme de services dits premiums, " innovants tout au long de l'expérience d'achat ". Fnac Darty vise ainsi à moyen terme une croissance supérieure à ses marchés, et une marge opérationnelle de 4.5% à 5%.

Une sixième et dernière saison raccourcie — House of Cards
La société américaine précise que Kevin Spacey , qui interprétait jusque-là le rôle principal, ne jouera pas dans cette saison. C'est une saison d'House of Cards allégée et délestée de son acteur principal Kevin Spacey qui s'annonce.

Le contrat de Hugo Broos résilié — Lions indomptables
Il n'aura donc pas l'opportunité de conduire les Lions à la CAN 2019 qu'organise le pays de Roger Miller. Dans la note qui informe de son limogeage, M Dieudonné Happi explique les raisons de sa décision.

Une exposition de santons pour contourner l'interdiction d'une crèche de Noël — Wauquiez
En définitive, la justice administrative a retoqué il y a moins d'un mois l'initiative du président de Région. L'exécutif régional a fait appel - suspensif - de cette décision.

Élections en Catalogne : le favori reste en prison
La justice espagnole a refusé, hier, la liberté provisoire à Oriol Junqueras, Joaquim Forn, Jordi Sanchez et Jordi Cuixart. Depuis, ils ont appelé à être libérés pour faire campagne pour l'élection.

Montpellier - OM : les équipes officielles !
Malgré une domination territoriale, les hommes de Rudi Garcia ne se sont procuré aucune occasion franche durant ce premier acte. Le meneur de jeu Stéphane Sessegnon devrait également retrouver sa place de titulaire aux dépens de Junior Sambia .

La Cour suprême américaine donne son feu vert — Décret anti-immigration
Les grands-parents, les cousins et d'autres proches faisaient partie des personnes qui ne devraient pas être visées par l'interdiction, selon ces tribunaux.